Présentation des conceptions des étudiants – Établissement éducatif de l’aviation

Publié en ligne: 
5 Novembre 2015

DESCRIPTION

C’est un projet intercalaire proposé pour le Musée de l’aviation, dans le but de créer un établissement pour le programme de gestion de l’aviation du Collège Algonquin. Ce programme comprend une formation de vol, l’entretien d’aéronefs et la gestion. Le projet sera situé entre deux bâtiments existants dans le complexe du musée et comprendra des salles de classe, des laboratoires et un espace de travail pour les étudiants.

L’objectif de ce projet est de créer un établissement d’enseignement efficace et durable en utilisant des techniques de pointe pour la préfabrication. Pour atteindre cet objectif, il faut appliquer à la fois les stratégies passives et actives.

ÉTUDIANT(E)S MEMBRES DE L'ÉQUIPE

• Nader Abdelkhaleq
• Maria Martinez
• Syed Nabeel Najeemullah
• Joseph Tannouri

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA CONCEPTION

• Le bois lamellé-croisé (CLT) et la structure de ferme en bois lamellé-collé donnent l’aspect chaleureux du bois à l’espace intérieur, qui rappelle la construction historique de bois utilisés dans les avions.
• Inspiré par les divers angles d’ailes d’avion, il y a des panneaux de métal perforé sur la façade du côté sud.
• Des murs en panneaux permettent la construction facile de ce projet intercalaire.
• Des fenêtres de toit portent la lumière naturelle dans le hangar.
• Il y a une vue de l’aire du hangar à partir de la classe au deuxième niveau.
• C’est un bâtiment à énergie positive et à l’eau positive.
• Les caractéristiques de conception et de construction du bâtiment sont exposées et servent d’outil d’enseignement pour les étudiants et le public.

COMMENTAIRES DES ÉTUDIANT(E)S

Nader Abdelkhaleq

Il était vraiment excitant d’être en mesure de remplir à la fois les exigences du programme de gestion de l’aviation au Collège Algonquin et du Musée de l’aviation et de l’espace du Canada. La conception finie m’a donné un bon sentiment d’accomplissement.

J’ai toujours voulu en savoir plus sur l’architecture verte et la durabilité, et parce que je viens d’un milieu de génie civil avec une connaissance sur les structures en béton uniquement, il a été difficile d’arriver à une conception structurale entièrement réalisée en bois. Il était nécessaire de faire beaucoup de recherche et de contacter de nombreuses entreprises qui se spécialisent dans la construction en bois. J’étais étonné par la façon dont tout le monde que je consultais était prêt à aider. Nous avons choisi une charpente en bois pour de nombreuses raisons, y compris le calendrier, la légèreté, et surtout le fait que le bois est un matériau durable et renouvelable.

Travailler dans une équipe qui se compose de personnes de diverses origines a été vraiment utile. Nous avons chacun apporté une contribution unique à la conception.

Le meilleur atout du projet est qu’il est un bâtiment à énergie positive, ce qui veut dire qu’elle produit plus d’énergie que ce qu’il utilise. Cela est possible parce que la conception tire profit de l’énergie solaire pour l’éclairage naturel et le gain de chaleur. En outre, le bâtiment utilise un système de panneau solaire pour produire de l’électricité en courant continu de 44 kW. La maison utilise 55 477 kWh d’énergie par an au total, tout en générant 57 094 kWh. En profitant du programme FIT (Feed-In-tarif [tarif d’achat]), le coût énergétique annuel pourrait finir par être négatif.

Le hangar est également net positif en fonction de la consommation d’eau; le toit recueille l’eau tout au long de l’année, mais le bâtiment consommera l’eau de la ville dans des conditions de congélation. Basée sur des données annuelles sur le climat, la quantité d’eau consommée chaque année a été calculée à environ 184 m3, en utilisant le programme de modélisation de l’énergie Sefaira. La quantité d’eau recueillie annuellement par seulement 400 m2 de la surface du toit serait autour de 350 m3. L’excédent d’eau peut être stocké dans des réservoirs pour être utilisé par le musée ou d’autres bâtiments voisins.

Maria Martinez

Travailler sur ce projet a été un défi exigeant qui nous a fourni une expérience de travail pour un client réel. Nous avons appris à répondre aux besoins et exigences de nos clients en utilisant les ressources disponibles.

Notre conception combine deux parties dans un seul bâtiment, leur permettant de fonctionner à la fois individuellement et dans leur ensemble. La première partie est le hangar de l’avion ; la deuxième partie regroupe tous les autres espaces tels que les salles de classe, laboratoires, bureaux, salles de bains, une salle de rangement et une salle mécanique. Les deux parties combinées forment un bâtiment à énergie positive.

Le bâtiment a été conçu pour la préfabrication dès le début. Plutôt que d’être une restriction de conception, cela nous a permis de concevoir des espaces flexibles qui peuvent être facilement modifiés pour s’adapter à l’utilisation future de l’immeuble. Puisque c’est un projet intercalaire, la préfabrication sera plus simple et plus rapide par rapport à la construction traditionnelle. Nous avons conçu la structure en utilisant des fermes et poutres en bois pour l’espace de hangar et les planchers et murs en panneaux CLT pour les autres espaces.

Syed Nabeel Najeemullah

Engager dans ce projet était intéressant et stimulant. Le principal défi auquel nous étions confrontés est de satisfaire les exigences du programme de gestion de l’aviation du Collège Algonquin en utilisant le site intercalaire fourni par la Musée de l’aviation et de l’espace du Canada.

L’une des principales exigences était d’introduire la méthodologie de construction préfabriquée. Je viens d’un milieu architectural de l’Inde ; l’industrie canadienne de la construction est nouvelle pour moi. Ce projet m’a donné une formidable occasion d’apprendre comment les techniques de préfabrication sont utilisées au Canada.

La meilleure expérience pour moi était d’interagir avec de vrais clients et de présenter notre travail de conception pour eux. Travailler dans une équipe où chaque individu est dans une discipline différente a ouvert la voie d’en apprendre davantage et partager les connaissances l’un avec l’autre. Je suis un nouveau venu dans la construction en bois, donc les membres de l’équipe et le professeur ont fait en sorte que j’ai été mis au courant des techniques les plus récentes. Dans notre conception, nous avons utilisé des panneaux CLT pour la structure, les murs et les planchers. Il était étonnant de découvrir les avantages environnementaux de CLT tels que les faibles émissions de gaz à effet de serre et le piégeage du carbone.

J’ai été impressionnée par la mesure dans laquelle le bois était utilisé dans l’industrie du bâtiment ici, car il est l’un des meilleurs matériaux durables si une bonne gestion de la forêt est appliquée. Cela est dû à la grande disponibilité au Canada de cette ressource naturelle et renouvelable. Ce type de construction est rarement utilisée à l’endroit dont je suis originaire comme il est à peine disponible. Par conséquent, l’acquisition d’une plus grande connaissance de la construction en bois préfabriqué était une bonne expérience.